Cameroon Phrasebook

9
11842

Cameroun Phrasebook (Guide de conversation langues camerounaises)

15_guide_cameroun_conversation_2Cette application, « Cameroon multi-phrasebook dictionary », est sans doute l’une des meilleures applications produites par Resulam, dans le cadre de la revitalisation des langues marginalisées.
 
Pour le moment, elle contient les langues suivantes :
- Le Douala (Sawa)
- Le Mə̀dʉ̂mbɑ̀ (Bamiléké, Bangangte)
- L’Ewondo (Beti-Fang, Yaounde)
- Le Fe’efe’e ou nufi (Bamiléké, Bafang)
- Plusieurs langues seront intégrées ultérieurement
 
Choisissez les langues que vous souhaitez apprendre, puis recherchez une expression en partant soit d’une langue locale, soit d’une langue étrangère, et retrouvez l’expression traduite simultanément dans les autres langues. De cette manière, vous pouvez apprendre simultanément plusieurs langues et même faire une étude comparative de plusieurs langues.
 Vous pouvez retrouver les livres accompagnant l’application en cliquant sur le bouton « More Apps », puis « Published book for Cameroonian Languages », ou alors recherchez ces livres sur createspace store ou sur Amazone. Ces livres sont vivement conseillez pour une facilité de l’apprentissage.
 
Lien de telechargement de l'application :
 
 Les livres et l’application sont écrits en respectant scrupuleusement l’Alphabet General des Langues Camerounaises (AGLC) en vigueur. Nous vous conseillons de télécharger l’application pour apprendre l’AGLC, et de suivre aussi les vidéos d’apprentissage de cet alphabet sur Youtube.
 Aucune révolution ne se fait pas sans sacrifice. Nous, à Resulam avons accepté ce sacrifice et n’attendons de vous que l’utilisation maximale de ces outils d’apprentissage afin que nos efforts ne soient pas vains.
 
Il existe également les versions de cette application pour chaque langue. Ces versions-là intégreront l’audio dans un futur proche.
 
 Les acteurs ayant contribué à ce joyau culturel sont :
 - Irene Ekwala : douala
 - Tchoumi Leopold : mə̀dʉ̂mbɑ̀
 - Claude Mvondo : ewondo
 - Rodrigue Tchamna pour la langue fè’éfě’è (nùfī), et la coordination générale des travaux
 N.B. la traduction d’autres langues sont en cours. Nous invitons aussi d’autres volontaires souhaitant participer à ce projet à nous contacter afin qu’ensemble nous puissions relever ce défi culturel, et afin que vivent nos langues à jamais.
 
 
Please share it of you like it...

9 COMMENTS

  1. Je suis réconforté dans ma quête inlassable de la restitutikn de nos savoirs, au vu de l’immense effort que vius déployez dans ce projet. Celui-ci contient les semences qui germineront avec l’éveil de la conscience africaine, surtout celle de la jeunesse. Je vous encourage vivement de toutes mes énergies ainsi que j’invoque le soutien de nos ancêtres.

  2. Contente de cette initiative merci beaucoup à vous j ai une préoccupation s il vous plaît les livres on pourrait les acquérir ou si possible un numéro de téléphone merci encore bravo

    • Salut, et merci pour les encouragements. Les livres peuvent s’acheter sur Createspace ou sur Amazon. Quels sont les livres qui vous intéressent particulièrement? Et dans quelle ville vous trouvez-vous?
      Si vous êtes hors du Cameroun, bien vouloir acquérir les livres via les liens indiqués sur la page des livres.
      Si vous êtes au Cameroun, vous pouvez contacter l’entreprise Camerounaise vusur.com et ils vous aideront a acheminer le livre au Cameroun.
      Merci encore pour votre intérêt.

  3. Toutes mes félicitations pour cet immense travail. J’y avais pensé il y a quelques années, et voilà que le rêve devient une réalité.

    Ne baissez pas les bras, beaucoup de courage.

    • Merci beaucoup pour les encouragements. Nous ferrons encore mieux. Bien vouloir aussi nous aider a divulguer la nouvelle. Merci encore

  4. La question de la langue est une question vitale pour l’avenir de l’Afrique car elle a été noyautée par un programme colonial qui vise précisément à effacer de nos mémoires la langue ancestrale.

    La Langue est un marqueur identitaire
    la langue est le lien avec le passé
    En ce qui concerne l’Afrique, c’est la clé qui permet de remonter le continuum historique et d’ouvrir la bibliothèque des savoirs d’Egypte antique voilà pourquoi certaine personnes malintentionnées effacent de nos mémoires nos langues mieux que cela inventent des langues dévitalisées comme l’espéranto égyptologique pour nous empêcher de connecter avec notre passé.

    Cette démarche n’est donc pas un simple moyen d’amusement entre copains, c’est une réaction de l’Afrique contre la dynamique iconoclaste occidentale. C’est un devoir pour chaque Africain de connaître sa langue et sa culture.

    Outre ce travail de sauvegarde du patrimoine, il est important que les ministères de tutelle prennent la main pour aider de telles initiatives.Je ne peux donc que louer ce travail et lui souhaiter un grand succès.
    La renaissance de l’Afrique se fera pour commencer par la langue.
    Si j’ai un conseil à donner, le Duala, le Nufi, l’Ewondo, le Basa’a etc. sont une seule et même langue à vous de le comprendre et mieux que cela de savoir l’expliquer aux africains.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here


2 + 9 =